"Oui je suis une Française de souche, tout simplement parce que je n’ai pas d’origine immigrée (pardon), je suis donc d’origine française, tout simplement", a affirmé la députée FN Marion Maréchal-Le Pen. Elle répondait à la question : "Etes-vous comme votre grand-père une Française de souche?", posée par lerougeetlenoir.org. Un site internet qui se définit comme "fondamentalement catholique".

"Peur de voir disparaître le peuple français "

Récusée par la présidente du Front national, Marine Le Pen, l'expression "Français de souche" ne semble donc pas poser de problème à sa nièce, qui avance toutefois une explication : "Cette notion n’est pas une définition raciale. Je rappelle que les Martiniquais étaient Français avant les Niçois, ils sont Français de souche. De même que l’Algérie était française avant la Haute-Savoie".

EN SAVOIR + >> Quand Hollande parle de "Français de souche", expression plébiscitée par l'extrême droite

"Cette référence est honnie par la classe politique car elle révèle qu’il existe bien un vieux peuple français qui n’a quasiment pas changé pendant plusieurs siècles et dont est encore issue une majorité de nos compatriotes. C’est à ce terreau de référence que doivent aujourd’hui s’assimiler les nouveaux arrivants", a ajouté la députée qui, en février dernier, affichait sa "peur de voir disparaître le peuple français".

A LIRE AUSSI >> Marion Maréchal-Le Pen : "Achevez-moi Manuel Valls" et autres propos sulfureux