Deux jours après une première alerte, les orages menacent à nouveau le nord de la France. Trente-six départements du nord et de l'est du pays ont été placés en alerte orange en raison de risques d'orages, a annoncé mardi Météo-France. L'alerte, effective jusqu'à 22 heures ce mardi, concerne les régions Haute-Normandie, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Lorraine, Alsace, France-Comté et les départements suivants: Ardennes, Aube, Eure-et-Loir, Loiret, Marne, Yonne, Cher, Côte-d'Or, Indre, Haute-Marne et Nièvre.

Météo-France explique que "la situation fortement orageuse" nécessite "une vigilance particulière en raison d'un risque fort de phénomènes violents". Les orages seront dans un premier temps très localisés avant de se multiplier et de "prendre de la vigueur" au fil de l'après-midi et en soirée, estiment les prévisionnistes. Avant d'ajouter que "ces orages s'accompagneront souvent de grêle, de fortes pluies et également de rafales de vent qui pourront atteindre localement, voire dépasser, les 100 km/h".

Déjà 700 interventions à Caen

En dehors des 36 départements en vigilance orange, "quelques cellules orageuses plus isolées mais parfois fortes se développeront aussi, notamment du sud-ouest au centre-ouest, au Massif central, au centre et au nord-est du pays", précise le bulletin de vigilance. En outre, Météo-France rappelle que Paris et la petite couronne, ainsi que le département du Rhône, sont toujours en vigilance jaune pour la canicule.

Déjà lundi soir, les sapeurs-pompiers ont effectué quelque 700 interventions dans l'agglomération de Caen à la suite du violent orage qui s'y est abattu en fin d'après-midi. Environ 300 interventions étaient encore prévues ce mardi, essentiellement pour évacuer l'eau qui a envahi les sous-sols de nombreux édifices, commerces et domiciles privés.