L'obscurité totale. C'est ce que connaissent dimanche matin 130 000 foyers, plongés dans le noir après la deuxième vague d'orages qui a affecté le réseau ERDF dans la nuit de samedi à dimanche. Ainsi, en Normandie 35.000 foyers ne sont plus approvisionnés, 30.000 en Champagne, 11.000 en Midi-Pyrénées et 5.000 en Bourgogne, selon le bilan dressé à 07h par ERDF.

Autant de personnes qui sont venues grossir les rangs de ceux déjà touchés par ces pannes d'électricité samedi. A la suite des orages de vendredi soir et de samedi matin, 50.000 clients étaient sans courant en Aquitaine, Poitou-Charente et Indre-et-Loire. Pour ces derniers, ERDF a "bon espoir" de rétablir l'électricité d'ici dimanche soir, a assuré Philippe Gluck, porte parole d'ERDF, joint par l'AFP.

Un millier de techniciens mobilisés

Mais les nouvelles sont moins bonnes pour les foyers affectés par la deuxième vague d'orages. Le courant ne sera rétabli que lundi. ERDF a mobilisé un millier de techniciens parmi ses personnels et des entreprises prestataires pour rétablir le courant au plus vite, a ajouté le porte-parole. Samedi, ils avaient acheminé 45 tonnes de matériels et plus de 80 groupes électrogènes pour réalimenter ces foyers en électricité.

Météo France a levé l'alerte orage qui concernait 42 départements sur une bande allant de l'ensemble des régions de l'Ouest au Centre et à l'Ile-de-France et au Nord-Est. En revanche, elle a lancé une nouvelle alerte orange pour orages dans le Sud-Est et plus précisément dans les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, la Lozère et le Vaucluse. La fin de l'épisode orageux est prévue pour lundi matin, selon Météo France. Les coupures de courant résultent d'impacts de foudre sur des installations électriques ou de chutes de branches sur les lignes en raison du vent.