Digne d'un film d'épouvante. Une habitante de Bar-le-Duc âgée de 87 ans a été retrouvée jeudi matin vivante, enfermée les poings liés dans le coffre de sa voiture qui était en train de couler dans un canal à Longeville-en-Barrois (Meuse). La victime a raconté avoir été agressée au petit matin dans sa maison du centre-ville de Bar-le-Duc, non loin de là, quelques heures plus tôt.

Deux individus cagoulés l'ont réveillée, lui ont masqué le visage puis l'ont ligotée. Ils lui ont ensuite demandé où elle cachait bijoux, orfèvreries et pierres précieuses. Mais l'octogénaire leur a affirmé qu'elle n'avait rien de valeur. Sans doute excédés, les deux agresseurs ont enfermé la senior dans le coffre de sa voiture avant de précipiter celle-ci dans un canal.

Un plongeon pour un sauvetage

Heureusement pour la séquestrée, une joggeuse courait le long du cours d'eau. Elle a alors aperçu la voiture en train de couler et la vieille dame qui essayait de sortir du coffre, en tentant de déplacer la plage arrière. D'autres coureurs matinaux se sont alors arrêtés et ont prévenu des employés d'une zone industrielle située le long du canal. L'un d'eux a plongé et a cassé une vitre afin de libérer la victime.

L'octogénaire, "très choquée", a été hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger. "Ce sont des faits extrêmement violents, sans précédent dans la région. Toutes les pistes sont ouvertes", a indiqué Rémi Coutin, qui a saisi la police judiciaire de Nancy.