PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Créé : 30-08-2013 17:29

"Connards !" Le Top 5 des insultes de Montebourg

CLASSEMENT - Alors que le ministre du Redressement productif vient de traiter délicatement les officiels Bruxelles de "connards", il paraît opportun d'effectuer un petit retour sur ses – nombreuses – frasques verbales. Top five des insultes employées par Montebourg.

Montebourg
Le ministre, taquin, est plutôt friand de grossièretés. Photo : AFP

S'il y a une chose pour laquelle Arnaud Montebourg est productif, ce sont bien les injures. Les invectives. Les noms d'oiseaux. Le ministre a récidivé ce vendredi, en gratifiant les fonctionnaires de Bruxelles d'un magnifique "connards", dans une interview accordée à M Style.

Ça, on peut le dire : Arnaud Montebourg n'a pas la langue dans sa poche. Classement de ses punchlines les plus mémorables.

1. "Remarquablement inactive !"

Bon, ce n'est peut-être pas la critique du siècle, mais elle témoignait déjà de l'amour de Montebourg pour les instances européennes. "Elle ne s'occupe pas de la croissance, elle ne s'occupe pas des chômeurs, elle ne s'occupe pas de la population européenne", avait-il déclaré à propos de la Banque centrale européenne. Autre chose ? Oui : "Elle est remarquablement inactive". Pas mal, pas mal. Mais peut mieux faire.

2. "Connards"

Et ce qui devait arriver...arriva. "Bruxelles ? Des connards !", a lâché Arnaud Montebourg dans le cadre d'un portrait qui lui est consacré par le Magazine du Monde. Au programme, d'autres paroles édifiantes, comme "j'en ai marre des élections" ou encore "Mittal, je lui en ai mis une ; depuis, il fait moins le malin". Eh bien voilà ! Là, on peut cerner le potentiel offensif du ministre.

3. "Carburant du Front national"

La phrase est tombée comme un couperet dimanche 23 juin 2013. Sur France Inter, Arnaud Montebourg est formel. "M. Barroso est le carburant du Front National. Voilà la vérité. Il est le carburant de Beppe Grillo (le comédien et homme politique italien, ndlr)". Et au locataire de Bercy d'en rajouter une couche : "Finalement, l'Union européenne ne bouge pas, elle est immobile, paralytique". Bon, voilà pour l'Europe. Et si on changeait de cible, monsieur Montebourg ?

4. "Tu fais chier la terre entière"

Rien que ça. Fin mars 2013, lors d'un interview donnée au JDD, le ministre fait deux reproches principaux à son patron Jean-Marc Ayrault : celui de "faire chier la terre entière avec son aéroport de Notre-Dame des Landes", et celui de "gérer la France comme le conseil municipal de Nantes". A l'heure actuelle, on est toujours incapable de dire laquelle des deux insultes est la pire.

5. "Défaut"

Sorti de son contexte, le terme peut paraître un peu pâlot. Remis dedans, il fait l'effet d'une grosse bombe. "Ségolène Royal n'a qu'un seul défaut, c'est son compagnon", a-t-il lâché en 2007 au Grand Journal de Canal +, à l'époque où François Hollande était encore en couple avec la présidente de la région Poitou-Charentes. Gageons que s'il avait eu une boule de cristal, il aurait tenu sa langue.

Bonus :

Mais tempérons, tempérons. Pour sa défense, il arrive aussi à Arnaud Montebourg d'être victime de piques mesquines, voire carrément d'insultes, comme en octobre 2012. Souvenez-vous, le patron de Mitsubishi France avait alors traité le ministre de "débile". En attendant, rendez-vous à la prochaine montebourde pour un tout nouveau classement...

Avant d'écrire un commentaire, merci de lire notre charte de modération. Votre commentaire sera publié après validation par notre équipe de modération.

 
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Les derniers articles

PUBLICITÉ

les plus lus france

PUBLICITÉ
blog comments powered by Disqus