Un banal contrôle de papier qui tourne mal. Un policier de la Brigade anti criminalité (BAC) de Montpellier a été blessé lundi soir dans le quartier populaire du Petit-Bard, dans l'ouest de la cité héraultaise. Le fonctionnaire a été pris à partie par plusieurs personnes venues s'interposer à un contrôle.

"Trois fonctionnaires d'un équipage de la BAC ont voulu procéder à un contrôle d'identité de routine, lorsqu'un groupe de jeunes s'est formé et les a rapidement encerclés", a expliqué l'état-major de la direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) de l'Hérault.

"Tout a dégénéré, les trois policiers ont été malmenés, deux ont pu se dégager pour demander des renforts par radio, mais le troisième a été tabassé", a ajouté l'état-major.
Le policier a été transporté à l'hôpital. Ses jours ne sont pas en danger mais il s'est vu signifier une interruption temporaire de travail (ITT) de 90 jours. "Aucune arme n'a été utilisée" selon l'état-major de la DDSP, qui n'a pas précisé s'il y avait eu des interpellations dans la cité.