Thierry Phelippeau, procureur de la république de Vannes, a confirmé, ce lundi, le suicide de l'avocat parisien Me Olivier Metzner. Son corps avait été retrouvé dimanche vers 10 heures flottant au large de son île privée dans le golfe du Morbihan. "L'autopsie va dans le sens de l'hypothèse du suicide qui était déjà privilégiée", a indiqué à l'AFP le procureur. Les résultats confirment un "décès par noyade" et "il n'y a pas de trace d'intervention d'un tiers", a ajouté M. Phelippeau. Des expertises complémentaires, notamment toxicologiques, vont être menées à la demande du parquet.

"J'ai un autre projet, je vais encore plus retrouver la mer"

Le grand pénaliste s'est donc bel et bien suicidé. L'avocat a envoyé "plusieurs lettres à son entourage" dans lesquelles il précise son "intention très manifeste de mettre fin à ses jours", a noté M. Phelippeau. Et l'autopsie confirme les premiers éléments de l'enquête, excluant la thèse du meurtre ou de l'accident. La mort remonte à la nuit de samedi à dimanche, sans qu'il soit possible cependant de déterminer précisément l'heure.Selon les premiers éléments de l'enquête il semble que l'avocat est utilisé son bateau pour se jeter à l'eau. L'embarcation a été retrouvée samedi matin vers 09H00 par l'employé chargé de la surveillance de l'île de Boëdic, non loin du corps de l'avocat échoué sur la plage de l'île. En novembre déjà, Olivier Metzner justifiait au Figaro, la vente de son île bretonne qu'il avait acquis deux ans plus tôt. "J'ai un autre projet, je vais encore plus retrouver la mer", s'était-il confié, elliptique, au quotidien.

Agé de 63 ans, Me Metzner était une des très grandes voix du barreau de Paris, présent dans la plupart des grands dossiers pénaux de ces dernières années. Il a notamment défendu Yvan Colonna , Jérôme Kerviel , Bertrand Cantat ou encore l'ex-dictateur panaméen Manuel Noriega. Il fut également le conseil de Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream . Olivier Metzner avait aussi défendu Françoise Meyers-Bettencourt qui a rendu hommage dimanche "à l'homme exceptionnel, ainsi qu'à l'avocat qui nous a accompagnés sans relâche au long de ces cinq années passées".