Retour gagnant pour Nicolas Sarkozy… Enfin, au moins dans les librairies. Depuis son lancement le 25 janvier, 67.725 exemplaires de "La France pour la vie", le livre de l’ancien président de la République, ont été vendus, d'après l'estimation du cabinet GfK rendue publique par Plon, l’éditeur. Ce qui classe le livre au premier rang des meilleures ventes de livres, toutes catégories confondues. Une bonne nouvelle, alors que son ancienne chef de cabinet Emmanuelle Mignon a été mise en examen dans l'affaire des sondages de l'Elysée.

Bonnet d'âne en sondages, roi des ventes

Le livre avait été publié dans un premier temps à 120.000 exemplaires, et l’éditeur aurait décidé d’en réimprimer 80.000 de plus. La preuve que, à défaut de le plébisciter dans les sondages, les Français attendaient donc ce mea culpa de l’ancien chef de l’Etat. Le livre, avait été, rappelons-le, annoncé à grand renfort de communication, avec un beau teasing les semaines précédentes et quelques extraits qui avaient savamment filtré quelques jours avant dans la presse. L’opération communication est donc réussie.

Septième livre de l'ex-chef de l'Etat, "La France pour la vie" est un long mea culpa sur ses années au pouvoir. Le président du parti Les Républicains y multiplie les "regrets" (d'avoir "retardé les réformes", de ne pas avoir supprimé les 35 heures ou l'ISF) et y fait la liste de ses "erreurs" (bouclier fiscal, "casse-toi pauvre con" ou les vacances sur le yacht de Bolloré, et même ses critiques sur "La princesse de Clèves").

EN SAVOIR +
>> Livre-confession de Nicolas Sarkozy : "un inventaire bien tardif"
>> Les 5 erreurs ou omissions du livre de Nicolas Sarkozy
>> Livre-confession de Sarkozy : à droite, on le lira... " au moins en diagonal"

Devant Juppé, Fillon et Copé, le classement qui fera plaisir à Sarkozy

Le palmarès GfK/Livres Hebdo des essais, que le magazine publiera ce vendredi avec l'ensemble de ses classements de meilleures ventes hebdomadaires, voit se côtoyer les ouvrages de quatre figures des Républicains, candidats potentiels ou déclarés à la primaire de la droite et du centre pour la prochaine élection présidentielle. Derrière "La France pour la vie" de Nicolas Sarkozy, "Pour un Etat fort" d'Alain Juppé (Lattès) demeure 7e après quatre semaines de vente.

"Le sursaut français" de Jean-François Copé (Stock) se classe 18e. "Faire" de François Fillon (Albin Michel) s'inscrit encore au 24e rang, après 20 semaines de vente. Dans les prochaines semaines sont encore attendus des livres de Bruno Le Maire et de Nathalie Kosciusko-Morizet, tous deux chez Albin Michel. Le patron des ventes à droite, c'est bien l'ancien président, ce qu'il ne manquera pas de souligner dans sa course à la primaire.

La droite, reine des librairies

Nicolas Sarkozy est un habitué des succès littéraires. Son dernier livre, Témoignages, publié en 2006 s’était vendu à plus de 260.000 exemplaires. Mais il n’est pas le seul politique à avoir des talents de plume. Parmi les succès de ces dernières années, Simone Veil avait vendu 600.000 exemplaires de son livre Une Vie (2007) ; le tome 1 des mémoires de Jacques Chirac s'était écoulé à plus de 300.000 exemplaires, l'autobiographie de Frédéric Mitterrand a conquis plus de 250.000 lecteurs.

Les livres écrits par les personnages politiques de droite semblent connaître un succès particulier dans les librairies : Qui connaît Madame Royal ? (2007) d'Eric Besson, ancien ministre de l'Immigration, s'était écoulé à 300.000 exemplaires. Plus récemment encore, l'ouvrage de Philippe De Villiers, Le moment est venu de dire ce que j'ai vu (2015), a conquis 177.000 lecteurs depuis le mois d'octobre dernier.

A LIRE AUSSI >> Nicolas Sarkozy en librairies : le livre politique, ça se vend ou pas ?