Bouteilles de champagne en tête de gondole, tablettes numériques inondant les magasins...les fêtes ont de quoi faire tourner les têtes de certains. Cette année, un milliard d'euros de produits seront volés pendant les fêtes. Un chiffre impressionnant révélé par une étude soutenue par Checkpoint Systems, leader de solutions de gestion de la démarque inconnue, et publiée par le Centre for retail Research en décembre .

Ce chiffre comprend les vols à l'étalage à hauteur de 540 millions d'euros, ceux commis par le personnel pour 369 millions d'euros et les pertes liées aux fournisseurs et aux distributeurs. La crise aggrave les vols propres à cette période puisque cette année, ils devraient augmenter de 4,6% selon cette étude, par rapport à la même période l'année dernière.

Spiritueux et vêtements féminins en tête

Les vols se concentrent principalement sur les spiritueux, les vêtements féminins et accessoires de mode, mais aussi les jouets, les coffrets parfums et les produits électroniques. Pour Patrice Bahuaud, ce phénomène est grave car en l'espace de quinze jours, on atteint 20% du montant total des vols sur l'année.

Ces vols sont en majorité le fait de professionnels qui revendent la marchandise sur internet. Le directeur du Centre for retail Research, Joshua Bamfield, précise : "les voleurs profitent de la forte activité des magasins pour voler des produits de valeur et très demandés. Les distributeurs font face à des voleurs professionnels ou semi-professionnels, qui, pour la plupart, volent dans l’intention de revendre".