Deux agents municipaux de la ville de Denain, dans le Nord, ont été mis en examen pour "incendie volontaire à visée raciste" et placés sous contrôle judiciaire selon des informations du parquet de Valenciennes.

Des gants et de l'essence

Un des deux agents municipaux, considéré par les enquêteurs comme le "donneur d'ordre", a transmis "des gants et de l'essence" à un second agent pour qu'il incendie dans la nuit du 20 au 21 mars un commerce tenu par un citoyen Roumain, a indiqué à l'AFP le procureur de Valenciennes, François Pérain.

Les deux personnes ont été placées mardi en garde à vue et mis en examen jeudi, selon la même source. L'enquête a été confiée à la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lille.