Les forces internationales déployées en Centrafrique sont sous le coup d'un nouveau scandale d'abus sexuels présumé. En effet, ce vendredi 29 janvier, le Haut-commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU a dénoncé à Genève une nouvelle affaire de viols sur mineurs commis par des soldats étrangers, notamment géorgiens, se disant "très alarmé" par ces allégations.

EN SAVOIR + 
>> 
Soupçons de viols en Centrafrique : où en sont les affaires en cours ? 
>> Soupçons de viols en Centrafrique: l'armée française face à une nouvelle enquête

Parallèlement, plusieurs soldats originaires de trois pays – dont la France – participant à la Mission de l’ONU en RCA (Minusca) ont déjà été visés par des accusations de viols d'enfants, mais ces nouveaux faits révélés par un communiqué du Haut-commissariat se sont, eux, produits en 2014, avant d'être découverts ces dernières semaines.

Des jeunes filles âgées de 14 à 16 ans

Selon quatre de ces jeunes filles, âgées de 14 à 16 ans au moment des faits présumés, leurs agresseurs appartenaient à des contingents opérant au sein de la force de l'Union européenne (Eufor-RCA). Et trois d'entre elles ont mis en cause des soldats du contingent géorgien de l'Eufor. Cependant, des soupçons pèsent également sur "un autre pays", mais l'ONU n'a pas souhaité en dire plus dans l'attente de "davantage de corroborations", précise l'AFP. Selon une source européenne à Bruxelles, les accusations concerneraient au total "moins de dix soldats" mais il s'agirait d'un scandale "absolument sans précédent". 

De son côté, le ministère géorgien de la Défense a promis de "faire tout ce qui est possible pour s'assurer que ceux qui ont commis de tels crimes soient reconnus responsables". Environ 150 soldats géorgiens participaient à l'Eufor-RCA, entre février 2014 à mars 2015 à Bangui où elle avait pour mission de rétablir la sécurité. 

A LIRE AUSSI 
>> Soupçons de viols en Centrafrique : nouvelles allégations visant un militaire français
>> Soupçons de viols en Centrafrique : les explications de l'armée
>> Militaires français accusés de viol en Centrafrique : le récit-choc des enfants devant l'ONU