Personne ne l'avait revu après son départ de la synagogue de la rue Barbanègre (19e) le 24 janvier dernier dans la soirée. Ce jour-là, comme régulièrement, Moïse Ckekroun, 72 ans, devait regagner son domicile de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) en empruntant avec sa bicyclette le canal de l'Ourcq puis le canal Saint-Denis.

Ce lundi, un de ses proches joint par metronews a fait part du décès du septuagénaire. "Malheureusement, son corps sans vie a été retrouvé dimanche dans le canal Saint-Denis. Nous n'en savons pas plus pour l'instant".

Mort accidentelle ou homicide?

Une autopsie devait être pratiquée pour déterminer les causes de la mort. Moïse Chekroun est-il tombé dans le canal ? L'y a-t-on poussé ? Le scénario est-il tout autre ? Les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne poursuivent leurs investigations.

EN SAVOIR +
>> Disparition d'un septuagénaire à la sortie de sa synagogue : la Crim' se saisit de l'affaire

>> Paris : le septuagénaire quitte la synagogue à vélo et disparaît