C'est un groupe de jeunes qui serait à l'origine du drame, selon les premiers éléments de l'enquête. Une Allemande de 59 ans est morte écrasée par un sac de gravats lancé depuis une passerelle qui enjambe l'autoroute A2. La scène s'est déroulée jeudi soir vers 23h30, à hauteur d'Havrincourt, dans le Pas-de-Calais, dans le sens Paris-Bruxelles, selon les indications communiquées vendredi par la gendarmerie.

Touchée au niveau du pare-brise

D'après la gendarmerie, plusieurs jeunes ont été aperçus cette nuit-là en train de jeter des sacs de gravats d'une dizaine de kilos - provenant d'un chantier à proximité - depuis ce même pont. Un poids lourd belge en a reçu un mais le chauffeur n'a pas été blessé. La voiture dans laquelle la victime occupait la place passager venait derrière. Elle a été touchée de plein fouet au niveau du pare-brise. Cette dame domiciliée en Allemagne, a été tuée sur le coup.

La brigade de recherches de la gendarmerie d'Arras était vendredi à la recherche des auteurs qui ont été aperçus mais pas encore identifiés. Le parquet d'Arras a indiqué avoir "retenu une qualification criminelle, vu la gravité des faits, en l'espèce l'infraction de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec usage d'une arme par destination".