Le mouvement islamophobe Pegida a lancé un appel à manifester samedi dans toute l'Europe. Un appel qui a été entendu en France. La préfecture du Pas-de-Calais est en train d'interdire le rassemblement anti-islam de Pegida France prévu samedi, à Calais, selon les informations de FTVInfo. En cause, un risque d'affrontements "entre la mouvance ultradroite et la mouvance ultragauche" dans le centre-ville.

"On attend énormément de monde, on ne peut pas dire à des gens qui viennent de Perpignan que c'est fini", déplore l'un des organisateurs de la marche, interrogé par FTVi. "Quoi qu'il en soit, vous pouvez être sûrs qu'on sera présents, promet quant à lui le leader de Pegida France, Loïc Perdriel. 

Interdiction à Saint-Brieuc

Une autre manifestation de Pegida prévue samedi à Saint-Brieuc, en Bretagne, doit être interdite par le préfet des Côtes d'Armor, "au vu des troubles sérieux à l’ordre public" et de la "forte sollicitation des forces de sécurité" dans le cadre de l'état d'urgence, selon Ouest France.

Des manifestations anti-islam auront lieu le 6 février dans quatorze pays d'Europe, avait annoncé fin janvier la responsable de Pegida, Tatjana Festerling, à l'issue d'une réunion avec des représentants de plusieurs groupes aux vues similaires, près de Prague.

A LIRE AUSSI
>> Un blessé grave en marge d'une manifestation anti-réfugiés de Pegida
>> Allemagne : le fondateur de Pegida inculpé pour "incitation à la haine raciale"