Chaque année, début janvier, des passagers dévoilent leurs dessous en public. Accrochés à la barre du métro, assis en train de lire un bouquin ou empruntant les escalators, on les voit déambuler tranquillement dans les transports en communs. Des hommes en slip ou caleçon, des femmes en culotte pour la journée sans pantalon. Avec un mot d'ordre, rester naturel.

Cette 15e édition s'est déroulée hier à New York, Londres, Berlin et Tokyo. En raison des hommages aux victimes des attentats, elle n'a pas eu lieu à Paris. Organisé depuis 2002 par le collectif new yorkais Improv Everywhere (spécialisé dans les happenings insolites) l'évènement ne regroupait au départ que 7 personnes. Lors de la précédente édition, le collectif assure avoir rassemblé près de 4000 personnes à New York. Et cette année, les participants ont dû affronter des températures de 0° ! Pas froid aux yeux... mais froid aux fesses, donc. 

À LIRE AUSSI
>>
Pourquoi les hommes doivent dormir nus
>>
Journée sans pantalon : revoir l'édition 2014
>>
Les jeans slims seraient dangereux pour la santé