Une personne a été tuée dimanche devant la cathédrale Saint-Marc du Caire dans les violences qui ont suivi les funérailles de quatre Coptes (chrétiens d'Egypte). La police anti-émeute, déployée devant le portail principal du lieu de culte, a tiré des grenades lacrymogènes sur la cathédrale.

Des civils, en majorité des habitants du quartier, étaient postés derrière les policiers et échangeaient pierres, bouteilles et bombes incendiaires avec des jeunes positionnés sur le toit de bâtiments situés dans l'enceinte de la cathédrale. Une personne a été tuée par des tirs de chevrotine au visage.