Un séisme de magnitude 6,4 sur l'échelle de Richter, qui a frappé l'île de Taïwan tôt le samedi 6 février au matin, a fait au moins 34 morts après l'effondrement d'un immeuble de seize étages de la ville de Tainan, dans le sud-ouest de l'île, selon un nouveau bilan. Plus de 300 personnes ont également été blessées à travers la ville. Une course contre la montre s'est engagée pour tenter de sauver les quelque 120 personnes toujours ensevelies sous les décombres du bâtiment dimanche.

Plus de 800 militaires ont été dépêchés sur place, tandis que la Chine a proposer de dépêcher ses propres équipes de secours sur place. "J'ai vu des immeubles se balancer de haut en bas et de gauche à droite", raconte un résident sur la chaîne de télévision locale SET TV. "Le premier et le deuxième étage se sont littéralement écroulés", ajoute-t-il : "J'ai senti du gaz et de l'eau fuitait". Un autre explique avoir confectionné une corde avec des vêtements pour s'échapper de chez lui, tandis qu'une troisième témoigne avoir du casser sa porte à coups de marteau pour échapper aux décombres.

Course contre la montre

Selon l'agence de presse CNA, citant des responsables taïwanais, 121 résidents étaient toujours portés disparus dans la nuit de samedi à dimanche. Plus tôt dans la journée, le maire de Tainan, William Lai, avait fait état de 103 personnes coincées "très profondément" sous les décombres". Le travail des sauveteurs est compliqué par le fait que deux immeubles ont été écrasés par deux autres immeubles voisins, a-t-il expliqué, ce qui les a obligés à consolider les immeubles effondrés avant de creuser.

Les autorités ont annoncé l'ouverture d'une enquête, les critiques émergeant sur la capacité du bâtiment à encaisser les tremblements de terre.

A LIRE AUSSI >> Un violent séisme secoue l'Espagne et le Maroc