ETATS-UNIS - Un employé et deux élèves, dont l'un est dans un état critique, ont été blessé dans une fusillade au sein du collège de Roswell, au Nouveau-Mexique (sud-ouest des Etats-Unis). Un élève a ouvert le feu vers 7h30 dans le gymnase de l'établissement, avant d'être arrêté. Cette fusillade vient s'ajouter à une longue liste de drames similaires. Mi-décembre, un an après le massacre de 20 enfants dans une école de Newtown (Connecticut, nord-est), un lycéen armé d'un fusil de chasse avait ouvert le feu dans un lycée du Colorado (ouest), avant de retourner l'arme contre lui. 

KOWEIT - Soixante-neuf pays et 24 organisations internationales se réunissent mercredi à Koweït City pour mobiliser 6,5 milliards de dollars en faveur des victimes de la guerre en Syrie. L'ONU, dont le secrétaire général Ban Ki-moon présidera la conférence, présente cette levée de fonds comme la plus importante de son histoire pour une situation d'urgence.

EGYPTE - Les Egyptiens continuent mercredi de s'exprimer sur une nouvelle Constitution, au second et dernier jour d'un référendum sous haute sécurité considéré comme un plébiscite pour le chef de l'armée Abdel Fattah al-Sissi. Au Caire mardi, les nombreux votants ont patienté dans le calme comme dans la majeure partie du pays, dans des bureaux de vote gardés par des policiers et soldats lourdement armés, en affichant quasi-unanimement leur préférence pour le "oui". La journée a été marquée par la mort de huit personnes en marge de manifestations des pro-Morsi, lesquels avaient appelé à boycotter le scrutin.

THAÏLANDE - Deux personnes ont été blessées par des tirs contre des manifestants anti-gouvernement, ont indiqué les autorités thaïlandaises mercredi, au troisième jour d'une opération de "paralysie" de Bangkok visant à faire tomber la Première ministre Yingluck Shinawatra. Les manifestants dans la rue depuis plus deux mois veulent remplacer le gouvernement par un "conseil du peuple" non élu.

ALGÉRIE - Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, est à nouveau hospitalisé au Val-de-Grâce à Paris. Il est ce mercredi à deux jours seulement de la date butoir pour la convocation du corps électoral en vue de la présidentielle d'avril pour laquelle il n'a pas encore dit s'il briguerait un 4e mandat.