La cause des inondations qui frappent en ce moment l'Extrême-Orient russe : des pluies diluviennes, qui s'abattent sans interruptions depuis fin juillet dans ces régions du bout du monde. Ce qui a fait sortir de son lit le fleuve Amour, à la frontière avec la Chine, ainsi que plusieurs rivières.

Des milliers de maisons et d'hectares de cultures dans les régions ont été inondées. Les autorités ont déjà dû évacuer plus de 23 000 personnes. Selon le représentant du Kremlin dans le district fédéral de l'Extrême-Orient Viktor Ichaev, le nombre de personnes évacuées pourrait atteindre 100 000.