La tempête devait "toucher à sa fin tôt dimanche", a indiqué le service de météo. Les chutes de neige diminuaient, samedi soir, après plus de 30 heures d'un déluge qui a balayé tout l'est des Etats-Unis, où la tempête Jonas a fait au moins quinze morts et paralysé plusieurs grandes villes dont New York où le trafic a été totalement interrompu, a indiqué le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo.

La circulation rouverte dimanche

En quelques heures, la tempête Jonas avait recouvert de neige l'est des Etats-Unis, privant ainsi d'électricité des dizaines de milliers d'habitants. Les autorités ont été contraintes de mobiliser l'armée pour déneiger et réparer les dégâts. Le phénomène météorologique, baptisé "Snowzilla" par le quotidien Washington Post, en référence au lézard géant destructeur "Godzilla", avait été largement anticipé, déclenchant une ruée vers les supermarchés en amont de la tempête.

A Washington, où il était tombé 56 cm de neige en début de soirée samedi, la circulation des bus et des métros avait été suspendue pour tout le week-end. Les aéroports de la région et les compagnies aériennes avaient eux anticipé la situation, annulant des milliers de vols samedi et dimanche. Les deux aéroports de Washington resteront fermés dimanche, a indiqué l'autorité des transports de la capitale. Le gouverneur a annoncé, en début de soirée, que la circulation serait rouverte dimanche à 7 heures locales (12H00 GMT).

À LIRE AUSSI
>>
Etats-Unis : elle s'appelle Isis, et elle en est fière
>>
Primaires républicaines : tous contre Trump !
>>
États-Unis : victime d'une panne en plein vol, une ex-star du porno atterrit sur l'autoroute
>>
Une nouvelle vidéo d'un jeune Noir abattu par la police à Chicago rendue publique