C'était la cohue lundi après-midi devant et à l'intérieur du siège de l'UMP. Comme il s'y était engagé, Nicolas Sarkozy est revenu devant les siens lundi, lors d'une réunion de crise suite à la décision du Conseil constitutionnel d'invalider ses comptes de campagne – poussant le parti dans une situation financière catastrophique.

"Ceci n'est pas ma rentrée politique"

Accueilli par une foule de fidèles à son arrivée, l'ancien chef de l'Etat a pu mesurer sa popularité - visiblement intacte auprès des militants de droite - et livrer un discours très attendu devant un milliers de cadres du mouvement. "Ceci n'est pas ma rentrée politique. Le jour où je reprendrai la parole ce sera pour parler aux Français de la France", a-t-il notamment déclaré, dans des propos compilés sur son compte Twitter. Avant de repartir sans un mot pour les journalistes. Revivez en images cette journée pas comme les autres à droite.