Si l'hiver se fait doux en France, c'est le pôle Nord aux Etats-Unis. La vague de froid qui s'est abattue sur le Nord-Est du pays jeudi s'amplifie et se propage vers le centre du pays, jusqu'au Midwest. Même des Etats du Sud comme le Tennessee ou l'Alabama, traditionnellement épargnés, sont concernés.

A Milwaukee, au nord du pays, il faisait - 37 °C au lever du jour lundi. Et ce n'est que le début :"Combinées à des vents en rafales, les températures vont tomber à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51 °C en ressenti par endroits", avertissent les services météo américains.

Températures mortelles

Une dizaine de victimes sont déjà à déplorer, dont une femme de 71 ans, atteinte de la maladie d'Alzheimer, morte de froid après s'être perdue dans l'Etat de New York. A ces températures, des lésions graves de la peau peuvent survenir après quelques minutes d'exposition seulement, ont rappelé les autorités.

Les appels à la prudence se multiplient, les habitants étant priés de faire des réserves de nourriture et rester chez eux dans de nombreuses villes. "La police patrouille pour aider les sans-abri à trouver le refuge le plus proche. Dans les refuges, des lits supplémentaires ont été installés", a indiqué Sarah DeRoo, porte-parole de la municipalité de Milwaukee.

Cette vague de froid venant de l'Arctique touche également le Canada voisin. Dans le nord et le nord-est des Etats-Unis, mais aussi dans le sud elle devrait faire tomber des dizaines de records de températures, dont certains datent d'il y a plus de 30 ans.