En chantier depuis huit mois suite au passage sur New York de l'ouragan Sandy, le site de la Statue de la Liberté a enfin rouvert ses portes jeudi, à temps pour la fête nationale américaine. Deux embarcadères ont été reconstruits tout comme le réseau électrique et téléphonique. Quelque 53.000 pavés ont été posés pour sécuriser les promenades mais certaines parties de l'île restaient inaccessibles jeudi. 

Les touristes et habitants de la ville s'étaient donnés rendez-vous pour célébrer l'événement au son des tambours et joueurs de fifres. Drapeaux américains et tee-shirts patriotiques étaient également de la fête.