"Ce 53e salon est sans doute l'un des plus durs à vivre pour les agriculteurs", a déclaré le chef de l'Etat dans un entretien accordé à la chaîne Campagne TV, juste avant la fin de sa visite, la plus courte sous de son quinquennat... et sûrement aussi la plus houleuse.

Huées, sifflets, insultes, stand démonté : l'accueil réservé par des agriculteurs vêtus d'un t-shirt noir a été très véhément. Au point de faire intervenir les CRS, parfois avec brutalité, puisqu'un agriculteur a fini le nez en sang. Deux manifestants ont ainsi fait l'objet d'un contrôle d'identité. Sans qu'il y ait de poursuite, le préfet de Paris Michel Cadot préférant calmer le jeu.

EN SAVOIR + >> La dure matinée de François Hollande au Salon de l'agriculture

A LIRE AUSSI
>> Des agriculteurs en colère débarquent chez Le Foll et Le Drian
>> Comment se procurer des places gratuites ?
>> Salon de l’agriculture 2016 : où ? quand ? comment ?