Du changement cette année à la tête du classement Forbes des personnalités les plus puissantes du monde. Malmené ces dernières semaines sur différents dossiers, le président Barack Obama cède la première place à son homologue russe, Vladimir Poutine, qui profite du rapport de force sur le dossier syrien. Côté français, le chef de l'Etat, au plus bas dans les sondages, tombe cette année à la 18e place, tandis que Christine Lagarde, à la tête du FMI, progresse de trois places (35e) et que le patron du groupe français de luxe LVMH Bernard Arnault se classe 54e.

Pour établir son classement annuel, le magazine américain Forbes prend à la fois en compte l'influence des personnalités à travers le nombre de personnes sur lesquelles elles exercent leur pouvoir, les ressources financières dont elles disposent, ainsi que leur manière de changer les choses dans le monde.