"Cherche agent de sécurité incendie pour intervenir sur départ de feu, prévenir les risques d'embrasement. Poste réservé aux non-fumeurs". Certains y voient de l'humour noir quand d'autres trouvent cela déplacé alors que deux jours avant, un chômeur en fin de droits s'est immolé devant une agence Pôle Emploi de Nantes. On ne connaît toujours pas les motivations de cet agent de Pôle Emploi d'Aubigny-sur-Nère (Cher) qui a posté, vendredi, douze annonces totalement absurdes.

L'agent mis en arrêt maladie

Florilège. "Cherche magicien capable de transformer du bouleau en boulot. Débutants acceptés. Savoir avaler des couleuvres est un plus" ; ou encore "cherche consultant en intelligence économique capable de résoudre la solution suivante : il n'y a pas de solution, que des problèmes" ; ou "cherche psychiatre ou magnétiseur pour aider les conseillers de Pôle Emploi, public difficile, pathologies lourdes. Durée du poste : CDD de deux mois".

Tout le week-end, les internautes se sont amusés à traquer l'annonce la plus drôle. Des annonces qui n'ont pas été du goût de la direction dans le bureau de laquelle cet agent a passé toute la journée de lundi. "Soit c'est une mauvaise blague et il pourrait être suspendu. Soit, c'est le signe d'une fragilité psychologique et on lui offrira un accompagnement ", a précisé mardi la direction au Berry Républicain. Le directeur territorial de Pôle Emploi pour le Cher, Erik Kraemer, a confié sans plus de précision : "Il a vu un médecin du travail et doit rencontrer un spécialiste", ajoutant qu'"il ne pourra pas travailler pendant un certain temps". Les annonces ont, depuis, été retirées du site.