En cas de référendum
Ce serait dommage de ne pas pouvoir participer à la moralisation de la vie politique. Lors de sa campagne, François Hollande avait en effet déclaré vouloir faire adopter un texte sur le sujet, et sinon envisager de passer par le référendum : "S'il n'y a pas de majorité parce qu'il y aurait un blocage (...), alors nous prendrons ce chemin de consultation des Français". Lionel Jospin a rendu son rapport le 9 novembre et le gouvernement devrait déposer un projet de loi en début d'année. Si le texte était finalement soumis à un référendum national, votre inscription sur les listes ne sera pas de trop...

En cas de dissolution de l'Assemblée nationale
Même si dissoudre l'Assemblée nationale serait loin d'être judicieux puisque la gauche y détient actuellement la majorité des sièges, on a vu pareil cas de figure se produire. Jacques Chirac y avait eu recours en 1997 (vidéo ci-dessous), surprenant tout le monde. Alors sait-on jamais? La dissolution est autorisée par l'article 2 de la Constitution et oblige à convoquer de nouvelles élections législatives dans les trois mois, afin que les Français désignent leurs nouveaux députés. Et là encore, pas d'inscription sur les listes, pas de bulletin dans l'urne...

En cas d'élections partielles
Suite au recours devant le Conseil Constitutionnel de plusieurs candidats malheureux aux législatives de juin 2012, des élections partielles ont été convoquées en décembre dernier. Les électeurs de trois circonscriptions ont dû retourner dans l'isoloir alors que ce n'était pas prévu, permettant à l'UMP de rafler deux nouveaux sièges. Preuve que même si d'autres élections partielles ne sont pas prévues pour le moment, la prudence s'impose...

Pour être juré
Pour être juré d'assises, il faut être de nationalité française, avoir au moins 23 ans, savoir lire et écrire en français mais il faut avant toute chose être inscrit sur les listes électorales. En effet, c'est le maire de votre commune de résidence qui tire au sort publiquement, à partir de cette liste, les personnes qui pourront être juré.

Autant de raisons qui devrait vous pousser à un sursaut citoyen, malgré la langueur à laquelle invitent les fêtes de fin d'année et la dinde farcie. Pour tout savoir sur les modalités d'inscription, c'est ici.