Son sang-froid et ses bons réflexes ont peut-être sauvé des otages. Lassana Bathily, un jeune salarié de l'Hyper Casher de la porte de Vincennes à Paris, a mis six clients et un bébé à l'abri dès le début de la prise d'otages d'Amedy Coulibaly, vendredi après-midi. Sur BFM TV, l'employé raconte qu'après les premiers coups de feu, des clients qui se trouvaient dans la supérette “sont descendus en courant”.

“J'ai ouvert la porte, j'ai éteint le congélateur”

Le salarié de 24 ans, qui connait bien la configuration des lieux, a immédiatement une idée pour les cacher et les protéger : il les dirige vers la chambre froide du magasin. “J'ai ouvert la porte du congélateur et plusieurs personnes sont entrées avec moi. J'ai éteint la lumière, j'ai éteint le congélateur”, raconte-t-il. Un excellent réflexe, lorsque l'on sait que ces clients ont passé plus de quatre heures à l'intérieur.

Lassana Bathily demande alors aux occupants de la chambre froide de “rester calmes”, ferme la porte et réussit à s'échapper discrètement du magasin à l'aide du monte-charges. Il pourra ensuite renseigner les forces de l'ordre sur le nombre de personnes cachées dans la chambre froide, et sur les plans de la supérette. Plus tard, lorsque les personnes cachées sont sorties de la supérette après l'assaut, elles sont venues “me féliciter et me remercier”raconte humblement le salarié. Ses actions ont peut-être contribué à ne pas alourdir le triste bilan de cette prise d'otages, au cours de laquelle quatre clients ont été tués.

EN SAVOIR + >> Charlie Hebdo : le point sur trois jours de traque achevés dans le sang