Joëlle Ceccaldi-Raynaud, l'édile UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine), sait faire plaisir. Et la "maire-Noël" ne regarde pas à la dépense. Surtout pour le 3e âge. Ainsi, l'hôtel de ville organise pour les fêtes de fin d'année la distribution d'aspirateurs de la marque Hoover à toutes les personnes âgées de la riche citée, dopée par le quartier d'affaires de La Défense. "Aussitôt reçus, aussitôt donnés aux petits enfants ou revendus sur le site boncoin.fr", raille l'élu d'opposition Christophe Grebert (MoDem).

Le conseiller municipal, qui ne rate jamais une occasion de fustiger les méthodes de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, s'insurge contre "ce bel outil de clientélisme". "Tous les ans elle offre un cadeau aux personnes âgées. Cette année un aspirateur, l'année dernière une cafetière à dosettes". A la rentrée, c'est un cartable qui était distribué aux enfants de la ville. "C'est une manière de récompenser les habitants qui ont voté pour elle aux dernières municipales. Et avec 56% dès le premier tour, ça marche !", explique-t-il à metronews.

Un coût estimé de 220.000 euros

Injoignable, le cabinet du maire n'a pas pu nous indiquer le nombre d'appareils distribués. "Entre 3.000 et 3.500 pour un coût estimé de 220.000 euros", juge Christophe Grebert. "Joëlle Ceccaldi-Raynaud adore faire des cadeaux. On sait aussi que des centaines d'iPad et d'Iphones ont été achetés par le CCAS (chargé de l'aide sociale dans les villes) mais on ne sait pas à qui ils sont offerts", détaille l'opposant.

EN SAVOIR +>> A Puteaux, des cartables offerts aux élèves finissent sur Le Bon Coin

Une politique "clientéliste" qui fait dire à Christophe Grebert "qu'une voix coûte environ 50 euros à Puteaux. Les gens se laissent acheter pour ça. Vous pouvez avoir un rendez-vous avec elle et repartir avec un cadeau", tacle-t-il. En novembre, l'Express faisait l'inventaire de la hôte de la maire de la ville. "Serviettes de bain Hermès, pièces de cristal Lalique et bougies parfumées pour les élus de sa majorité offerts au moment des fêtes de fin d'année ou lors de séminaires". L'hebdomadaire narrait qu'en "attendant d'être distribués, ces présents sont gardés dans deux pièces de l'hôtel de ville, dont l'une est attenante au cabinet de la maire. Rares sont ceux qui ont pu pénétrer dans ces cavernes d'Ali Baba".

EN SAVOIR +>> Puteaux : les cartables bleus et roses vont-ils être distribués en Afrique ?

"Si la maire veut faire des cadeaux autant que ce soit utile. Un aspirateur... tout le monde en a un. Certains ne vont même pas le chercher à la mairie. Des chèques cadeaux à dépenser dans les magasins de Puteaux ou une baisse des impôts seraient plus utiles", poursuit le centriste, cantonné au rôle ingrat de père Fouettard des élus UMP de la ville.