Fin de partie pour les deux agresseurs présumés d'un couple qui passait commande à une borne d'un Quick à Quimper. Ces derniers ont été interpellés mardi matin à Lorient (Morbihan), rapporte Ouest France. Ils ont été placés en garde à vue en attente de leur procès. La jeune femme qui les accompagnait en voiture ne reconnaît pas de son côté avoir participé à l’agression et " minimise les faits". Le trio, âgé de 20 à 27 ans, est déféré ce mercredi au tribunal. Les deux amis du couple agressé, présents à l'arrière de la voiture des victimes, ont déjà été entendus comme témoins.

Le mobile exact de cette agression reste flou pour les enquêteurs. "Les deux hommes étaient alcoolisés et avaient probablement passé une partie de la nuit à faire la fête", ajoutent-ils. La conductrice du véhicule d'où sortaient les deux agresseurs a été rapidement identifiée et interpellée dès lundi matin, à son domicile de Quimper.

Retour sur l'agression

L'agression s'est produite dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 août devant le Quick de Quimper (Finistère). Un couple et deux de leurs amis s’approchent en voiture de la borne pour passer une commande au fast-food. Derrière eux, une voiture arrive avec deux hommes et une femme à bord. Ils ont l’air passablement excités et klaxonnent. La jeune femme du premier véhicule sort pour leur demander de se calmer et d’arrêter de klaxonner. Mais les deux agresseurs n’apprécient guère ces remontrances féminines et la frappent. Son compagnon, qui sort pour lui porter secours, reçoit coups de pied et de poing. Les agresseurs prennent ensuite la fuite.

Les sapeurs-pompiers, avertis par les deux amis du couple à l'arrière de la première voiture, transportent les deux blessés au centre hospitalier de Quimper. " Le jeune homme souffre de multiples contusions et des lésions au foie. Il a été gravement blessé ", mais "ses jours ne sont pas en danger" , explique-t-on alors. Vingt jours d’interruption temporaire de travail lui ont quand même été prescrits. Mardi, il était toujours hospitalisé.