Décidément, la politique fiscale semble un sujet épineux pour la communication gouvernementale. Après un décalage de discours qui a fait grand bruit entre Jean-Marc Ayrault (dans nos colonnes) et François Hollande sur la ''pause fiscale'', le chef du gouvernement se trouve aujourd'hui en porte-à-faux avec son ministre de l'Economie, Pierre Moscovici et celui du Budget, Bernard Cazeneuve.

En cause, ses déclarations au journal Les Echos daté de ce mardi. Dans les colonnes du quotidien économique, le Premier ministre l'énonce clairement : l'engagement n°14 du chef de l'Etat sur la mise en oeuvre d'une grande réforme fiscale est désormais sur les rails. ''Le temps est venu d’une remise à plat, en toute transparence, de notre système fiscal'', déclare Jean-Marc Ayrault, annonçant même une rencontre avec les leaders syndicaux ''dans les prochains jours'' et l'horizon du Budget 2015 pour l'examen de la réforme par le Parlement.

Cazeneuve : ''Le grand soir fiscal n’existe pas''

Problème, si l'urgence à agir semble s'emparer de Matignon, elle est loin de se faire ressentir du côté de Bercy. Pour preuve, le 4 novembre dernier, et, pour le coup, en totale contradiction avec les propos de Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici répondait par la négative à l'idée d'une remise à plat de la fiscalité hexagonale, tant que la croissance n'était pas durablement installée dans le pays.

''Non, il n’y a pas aujourd’hui de volonté de bouleverser le système'', certifiait le ministre de l'Economie sur le plateau de BFM TV. Face au fameux ''ras-le-bol fiscal'' qui se fait ressentir dans le pays, Pierre Moscovici affichait sa préférence pour un statu quo en la matière. Cerise sur le gâteau, en juillet denier, dans L'Expansion, c'était le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, qui se chargeait de calmer les ardeurs réformatrices des uns et des autres. ''Le grand soir fiscal n’existe pas'', avait-il asséné. A la lecture des Echos ce mardi matin, les deux locataires de Bercy vont vraisemblablement devoir changer leur fusil d'épaule - et leur communication.