Les violences ont repris localement pour la quatrième soirée consécutive en Angleterre ce mardi, en fin de journée, alors que David Cameron a pris la parole et que la sécurité a été considérablement renforcée dans Londres.

Des violences se sont produites près de Birmingham (centre) et à Manchester, rapporte les médias britanniques. Épargnée jusqu'à présent par les émeutes qui secouent depuis samedi soir la capitale et quelques autres villes du pays, Manchester a connu des incidents ce mardi.

Des jeunes ont lancé des briques contre des voitures et des magasins ont été incendiés, a rapporté la police. A Salford, dans la banlieue de Manchester, des individus ont tenté d'attaquer un centre commercial protégé par des policiers en tenue antiémeute, rapporte le site internet du Guardian.

Près de Birmingham, au centre du pays, de violentes échauffourées ont opposé les forces de l'ordre à quelque 200 émeutiers. Les magasins ont fermé plus tôt ce mardi soir, notamment à West Bromwich et des magasins ont été attaqués à Wolverhampton.

10.000 policiers supplémentaires à Londres
Afin d'éviter une quatrième nuit de violences dans les quartiers de Londres, David Cameron, revenu précipitamment de vacances, a annoncé un renfort de 10.000 policiers dans la capitale, portant à 16.000 le nombre d'agents mobilisés ce soir. En début de soirée, si la tension était palpable dans les rues de la ville et la présence policière démonstrative, aucun incident n'était rapporté.

Le Premier ministre britannique a par ailleurs averti les émeutiers que des sanctions seraient prises pour punir les fauteurs de troubles et convoqué le parlement en session extraordinaire jeudi. De son côté, la police londonienne a commencé à diffuser publiquement, sur son site, les images d'émeutiers, notamment en train de s'introduire dans des magasins. Elle espère ainsi dissuader certains jeunes de participer aux violences qui ont fait un mort ce mardi.

La flambée de violence que connait l'Angleterre depuis samedi fait suite à la mort d'un jeune homme de 29 ans à Tottenham. Ce dernier a été tué lors d'une intervention de police dans un quartier défavorisé de la ville.