Que s’est-il réellement passé dans une petite maison de Roquevaire, près d’Aubagne ? Vendredi matin un couple de retraités, âgé de 60 et 78 ans, a été retrouvé sans vie à son domicile, abattu de coups de fusil de chasse.

Dès l’aube, des voisins ont été réveillés par des coups de feu. Peu de temps après, le fils du couple a lui-même appelé la gendarmerie pour signaler le drame précise le procureur-adjoint de Marseille Jean-Jacques Fagni.

Le fils placé en garde à vue

Livrant un témoignage "peu clair" et "en raison de ses déclarations contradictoires", le fils, âgé de 39 ans et hébergé par ses parents, a été placé en garde à vue explique le procureur.

Aucune trace d'effraction ou de fouille "laissant supposer un cambriolage ou l'intervention d'un maraudeur" n'a été relevée. "La scène du crime semble écarter la piste d'un suicide", a ajouté M. Fagni. L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Marseille.