Le Bolchoï n'en finit plus de jouer des tragédies. Après un début d'année marqué par l'attaque à l'acide de son directeur artistique, suivi de nombreux rebondissements judiciaires, le célèbre théâtre de Moscou défraye à nouveau la chronique. Cette fois, c'est la mort d'un de ses violonistes qui endeuille la troupe.

Tombé dans la fosse de l'orchestre à l'issue d'une répétition, Viktor Sedov, 65 ans, est mort mercredi à l'hôpital des suites de ses blessures. Pensionnaire du Bolchoï depuis quarante ans, le deuxième violon était très apprécié "pour son humour et son érudition extraordinaire", a confié la porte-parole du théâtre, Katerina Novikova.

Une attaque à l'acide qui laisse des traces

Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances exactes de ce drame, apparemment accidentel, qui intervient une semaine après les prises de fonctions du nouveau directeur, Vladimir Ourine. Celui-ci est censé remettre en ordre de marche le ballet moscovite, empêtré dans un feuilleton judiciaire sur fond de luttes intestines.

En janvier dernier, le directeur artistique Sergueï Filine a été victime d'une agression à l'acide. Brûlé au visage, il est désormais pratiquement aveugle, selon la porte-parole de l'institution. Dans un premier temps, les soupçons se sont portés sur le danseur étoile et professeur Nikolaï Tsiskaridze, avant que ne soit arrêté, en mars, Pavel Dmitrichenko, un autre danseur de la troupe qui a fini par avouer être le commanditaire de l'attaque. Au Bolchoï, le spectacle se joue sur scène, et beaucoup en coulisses...