Le père de famille a reconnu avoir égorgé ses deux enfants de 5 et 10 ans, samedi à Saint-Priest (Rhône). Celui qui se définit comme "de nationalité britannique" a "reconnu les faits et en être l'auteur, mais il n'est pas rentré dans les détails du mobile", selon une source judiciaire. Le parquet de Lyon a indiqué ce lundi qu'il n'envisageait pas "en l'état" de retenir la "préméditation" dans la mise en examen de cet homme. "On a toujours la possibilité de changer en regardant les procès verbaux d'audition, la qualification d'homicides volontaires sur mineures est provisoire", a ajouté le parquet.

Ce père de famille avait été arrêté samedi soir, et était toujours en garde à vue dimanche dans les locaux de la Sûreté départementale de Lyon. Les corps d'une fillette et d'un garçon avaient été découverts samedi après-midi à son domicile. Selon plusieurs témoignages, l'homme aurait pris la fuite à rollers après avoir croisé son ex-femme dans l'escalier, les habits tachés de sang. L'homme a été interpellé samedi en début de soirée dans une rue du quartier de Monplaisir, dans le VIIIe arrondissement de Lyon.

La mère devait récupérer les enfants samedi

Le couple était divorcé et c'est la femme, aide-comptable, qui avait obtenu la garde des enfants. Elle était partie vivre en Isère, tandis que le père, sans emploi, continuait de loger dans l'appartement acheté par le couple Il ne voyait ses enfants que de manière ponctuelle en présence d'éducateurs. D'après la police, c'était la première fois que le père était autorisé à accueillir ses enfants chez lui. Ils étaient arrivés vendredi soir et la mère devait les récupérer à 18 heures ce samedi. Inquiète, elle s'est rendue chez son ex-mari. Avant d'appeler la police, qui a fait la macabre découverte.

Selon le témoignage d'un ancien voisin, Ahmed Benguedda, le couple avait divorcé "il y a deux ou trois ans", car le mari, "un peu porté sur l'alcool", avait "porté la main sur elle".