La drogue devait être acheminée depuis l’Angleterre vers la France. Mais c’était sans compter sur l’intervention des douaniers Français, qui ont annoncé ce samedi avoir saisi jeudi soir deux tonnes de khat lors d’un contrôle effectué du côté britannique du tunnel sous la Manche.

Cette herbe euphorisante se trouvait dans un van conduit par un Letton qui s’apprêtait à prendre la navette Eurotunnel vers l’Hexagone, selon les informations communiquées à l’AFP par le directeur des douanes du tunnel Laurent Pasquier, confirmant une information de RTL.

"Pas chère"

C’est la plus importante saisie de khat jamais réalisée dans le tunnel. Le responsable des douanes affirme en avoir intercepté quasiment 10 tonnes depuis le début de l'année, un chiffre qui ne cesserait d'augmenter. Selon RTL, 18 tonnes avaient été saisies en France en 2013.

Le consommation de cette drogue prend de plus en plus d’importance en France "parce qu’elle n’est pas chère", analyse au micro de la radio Laurent Pasquier. Cette plante qui contient deux substances actives que l'on retrouve dans les amphétamines doit être mâchée pour produire ses effets. Elle était jusque là surtout consommée en Afrique de l’Est et au Yemen.