L’homme est passé aux aveux. Placé en garde à vue depuis lundi, un enseignant de 36 ans, travaillant dans un établissement catholique de Sartrouville (Yvelines), a été mis en examen et écroué mardi soir pour des agressions sexuelles commises sur au moins trois élèves dont il avait la charge. Face au juge d’instruction, l’individu, en poste depuis 2008, a reconnu en partie les faits. Il a notamment fait état de pénétration sur l'un des garçonnets.

Inconnu des services de police

Les faits, qui, selon les investigations, se sont déroulées dans les parties communes de l’école, mais également au domicile du prévenu, où il donnait des cours particuliers, avaient été dénoncés la semaine dernière par les parents des enfants. Ceux-ci avaient porté plainte.

L’homme était inconnu des services de police et, pour l’heure, la perquisition de son domicile, n’a pas permis de retrouver des images ou des films à caractère pédopornographique. Son ordinateur est encore en cours d’analyse. En outre, les enquêteurs de la sûreté départementale des Yvelines, chargés de l'affaire, s'attachent désormais à déterminer si d'autres enfants ont pu être victimes d'agissements similaires.