Après la banque du sang et celle du sperme, la banque du caca s'impose désormais dans le paysage médical. La première a ouvert ses portes en 2012 aux État-Unis, sous le nom d'OpenBiome.

La matière collectée en son sein profite à la transplantation fécale, un traitement médical récent. Des gélules faites à partir de selles permettent en effet de guérir la diarrhée nosocomiale, qui touche plus de 500.000 Américains chaque année.

EN SAVOIR + > Des gélules de matière fécale comme traitement médical 

La banque a été fondée par M. Smith après qu'il a relevé la difficulté des structures médicales à réunir des échantillons fécaux pour leurs patients. Aujourd'hui, OpenBiome en exporte dans 122 hôpitaux de 33 États. Chercheurs, étudiants diplômés ou gastro-entérologues s'assurent notamment que chaque échantillon puisse être envoyé dans chaque ville, et accessible en moins de deux heures pour les personnes en ayant besoin.

La préparation du traitement est simple et moins coûteuse que des médicaments : "On suspend les selles dans du sérum physiologique, puis on les filtre pour enlever les résidus solides afin d'obtenir un liquide", explique le gastroentérologue Harry Sokol pour metronews. Introduire une flore bactérienne saine dans l'intestin du malade avec ce liquide élaboré à partir de selles fraîches permet de le guérir.

Des surnoms "spécial caca" pour les donneurs

Encore faut-il avoir de la matière. Chaque donneur – de préférence de jeunes adultes, plus sains – passe un examen médical. Si son état est jugé acceptable, il doit se rendre ensuite dans l'établissement chaque jour, à raison d'une visite de 30 minutes par jour. Visite qui lui rapporte 40 dollars, soit environ 30 euros.

La banque est allée plus loin que le versement d'argent pour encourager de nouveaux donneurs. Elle leur attribue des surnoms évocateurs, comme "Super Pooper", "King of poop", "Winnie the Poo", ou "Vladimir Pootin" (poo/poop = caca, en anglais). Ceux qui fourniront le plus d'échantillons monteront dans le classement mis en place. Qui a dit que c'était mal de jouer avec son caca ?

5 MINUTES À PERDRE ? 
>> D'autres infos insolite 
>> Les meilleures (ou pires) petites annonces sur Le Bon Coin

>> La preuve en image que la bêtise humaine n'a pas de limite