Il le dit et le répète : "Ma démission n'est pas à l'ordre du jour". Le cardinal Barbarin, au cœur d'une violente tempête judiciaire, ne semble pas encore prêt à s'effacer de la vie religieuse de son diocèse. Pourtant, ils sont des dizaines de milliers à réclamer aujourd'hui le départ de celui qui est soupçonné d'avoir couvert plusieurs affaires de pédophilie commis par des prêtres, dans les années 1990. Hébergée sur change.org, une pétition adressée au pape François et réclamant "la démission immédiate" du cardinal, recueille près de 60.000 signatures deux semaines seulement après sa mise en ligne. 

A l'origine de la pétition ? un étudiant en sciences politiques. Pierre Lopez, 21 ans, explique à metronews : "je ne suis pas concerné à titre personnel par cette affaire de pédophilie. Mais vivant à Lyon depuis plusieurs années, je connais le cardinal Barbarin qui est quelqu'un d'important ici, un vrai personnage public. Quand je vois la façon nonchalante dont il se défend de ces accusations de non-dénonciation de crime, je me suis dit qu'il ne pouvait pas s'en sortir comme ça."

"Jamais couvert le moindre acte de pédophilie"

Le jeune étudiant, qui tient à préciser qu'il n'est guère animé par "un sentiment anti-catholique ou anti-religieux", n'imaginait pourtant pas que sa pétition prendrait une telle ampleur. "Mais ça me conforte dans l'idée qu'il doit démissionner. Je ne comprends pas pourquoi rien ne se passe..." Et visiblement, il n'est pas le seul. Interrogé ce matin sur BFM TV, le Premier ministre Manuel Valls a enjoint le cardinal à "prendre ses responsabilités".

De son côté, le cardinal Barbarin a réitéré ce mardi lors d'une conférence de presse qu'il n'avait "jamais couvert le moindre acte de pédophilie". L'enquête préliminaire ouverte à Lyon pour "non-dénonciation de crime" et "mise en danger d'autrui" devrait achever d'apporter des réponses.

EN SAVOIR + 
>> Prêtre soupçonné de pédophilie : une victime dénonce le "silence coupable" du cardinal Barbarin
>> Prêtre soupçonné de pédophilie à Lyon : une enquête préliminaire ouverte pour "non-dénonciation de crime"
>
> Pédophilie : qui est le cardinal Barbarin, visé par une plainte pour "non-dénonciation de crime" ?