Dans son pays, elle a été surnommée Gucci pour son goût pour les tenues sophistiquées. Helle Thorning-Schmidt a tapé dans l'œil des millions de téléspectateurs assistant à la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela mardi. Les images la montrant très complice avec Barack Obama et David Cameron, se photographiant entre les deux hommes avec son smartphone sous le regard noir de Michelle Obama, ont fait couler beaucoup d'encre. Mais la séduisante jeune femme n'a pas attendu ce "selfie" pour faire parler d'elle.

Une femme de gauche

En septembre 2011, cette élégante et énergique social-démocrate, mère de deux enfants et belle-fille de l'ex-leader travailliste britannique Neil Kinnock, était devenue la première femme à prendre la tête d'un gouvernement danois. Elle avait ainsi mis fin à dix ans de pouvoir du centre-droit. Âgée de 46 ans aujourd'hui (elle fêtera ses 47 ans le 14 décembre), Helle Thorning-Schmidt avait auparavant été eurodéputée puis présidente du parti social-démocrate de son pays.

Cette scandinave de gauche, diplômée d'un master d'études européennes à l'université de Copenhague, met souvent les médias en émoi lorsqu'elle se déplace. Quand en décembre 2012, elle avait perdu sa chaussure à sa descente de voiture dans la cour de l'Elysée, la presse avait aussitôt parlé d'une "Cendrillon danoise". Durant leur entretien, la barrière de la langue n'avait pas empêché François Hollande d'être charmé par son interlocutrice, réputée pour ses talents de négociatrice : Helle Thorning-Schmidt parle couramment français selon sa page Wikipedia. Si vous vous rendez à Copenhague, sachez qu'au Danemark, le chef du gouvernement ne dispose pas de résidence officielle. Helle Thorning-Schmidt vit donc dans sa maison du quartier chic d'Oesterbro.