François Hollande déçoit plus que jamais. Deux ans après son élection, le jugement des Français vis-à-vis de l'action du chef de l'Etat est extrêmement sévère. Près de neuf Français sur dix (86%) jugent en effet son bilan "négatif", voire même "très négatif" pour une majorité d'entre eux (52%), selon un sondage CSA pour Nice-Matin. "Une intensité très rarement mesurée pour ce type de questions", commente l'institut de sondage.

Dans ces conditions, le Président continue de perdre des soutiens. Seul 1% d’irréductibles jugent son bilan "très positif" et 35% des électeurs qui lui ont accordé leur soutien en 2012 affirment qu'ils ne renouvelleraient pas leur vote aujourd'hui.

Pour 59% des Français, Hollande ne "mène pas une politique de gauche"

Mais le chef de l'Etat ne pâtit pas seulement de la crise. Son image même parait écornée, selon l'enquête CSA. Ainsi, une très large majorité de Français (81%) ne lui associe pas les qualificatifs "rassembleur" ou "dynamique" et 77% ne l’estiment pas "capable de réformer le pays" quand 19% seulement le jugent "compétent". Quant aux critiques sur l'austérité, elles trouvent écho chez 59% des personnes interrogées qui estiment que le socialiste ne "mène pas une politique de gauche". Au plus bas dans les sondages, François Hollande pourra cependant se consoler en constatant que 58% des Français pensent que Nicolas Sarkozy n'aurait pas fait mieux s'il avait été réélu.