Il reste largement distancé par ses principaux rivaux mais, pour la première fois depuis longtemps, il réduit significativement l'écart. Nicolas Sarkozy, très présent sur le front médiatique ces dernières semaines, via la publication de son livre ou sa participation à des émissions comme "Des paroles et des actes", enraye sa dynamique négative et gagne 5 points de popularité, à 33% de bonnes opinions, dans notre baromètre mensuel OpinionWay-metronews-LCI.

Juppé reste toutefois largement devant

L'ancien chef de l'Etat peut d'autant plus se réjouir que dans le même temps, Alain Juppé et ses autres concurrents dans l'optique de la primaire à droite pour 2017 calent. Le maire de Bordeaux perd ainsi huit points, même si cette baisse est à relativiser puisqu'il caracole toujours largement en tête de notre palmarès, avec 51% de bonnes opinions. Bruno Le Maire (39%, - 1), François Fillon (39%, - 3), Nathalie Kosciusko-Morizet (37%, - 5)... Tous les autres sont également à la baisse.

A noter, dans ce classement de l'opposition, que Jean-Luc Mélenchon reste stable à 33% de bonnes opinions, alors que l'annonce de sa candidature pour la présidentielle est intervenue un jour avant la fin de la clôture de notre enquête *. De son côté Marine Le Pen, qui s'est exprimée lundi dernier au 20 heures de TF1 après plusieurs semaines de silence médiatique, gagne 4 points à 30% de bonnes opinions.

À LIRE AUSSI >> Présidentielle 2017 : l'âge du candidat, est-ce bien important ?

* Enquête réalisée par téléphone, du 8 au 11 février 2016, auprès d'un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.