Leonarda, cette adolescente de 15 ans expulsée vers le Kosovo avec sa mère et ses frères et soeurs, le 9 octobre, fait la Une de l'actualité. Son interpellation lors d'une sortie scolaire a ému, voire choqué, et exposé Manuel Valls à une pluie de critiques tombée de son propre camp. Si l'on en croit différents sondages menés en ligne, le ministre de l'Intérieur n'a pourtant pas à s'inquiéter : cet épisode ne nuit pas à sa popularité. La majorité des Français semblent même approuver son action, comme ne pas déplorer la reconduite à la frontière de la jeune fille.

82% des Internautes du Figaro pas choqués par l'expulsion de Leonarda

Sur notre site, 88% des 1164 personnes soumises à la question "l'expulsion de Leonarda divise le gouvernement. Manuel Valls a-t-il raison de rester ferme ?" répondaient par la positive, jeudi à 15h30. Ce n'est pas la personnalité du père de Leonarda, décrit comme un homme "violent" qui "n'a jamais travaillé", qui va plaider en faveur de la jeune Kosovare, dont le soutien est déjà limité si l'on en croit plusieurs sondages.

Sur BFMTV.com, ils sont également 90% à estimer cette fois que Leonarda et sa famille ne doivent pas revenir en France. Le site Internet d'Europe 1 souligne lui aussi le décalage existant entre l'opinion publique et celle des politiques de la majorité ou du milieu associatif, 70% des 9800 votants trouvant "normal" l'expulsion de Leonarda car "il faut respecter la décision administrative". Ils ne sont que 25% à trouver "scandaleux" l'arrestation de Leonarda lors d'une sortie scolaire. Le sondage du Figaro tourne quant à lui au plébiscite, puisque 82,75% des quelque 62000 Internautes qui se sont prononcés se déclarant pas choqués par l'expulsion de Leonarda.