Une découverte macabre et mystérieuse. Il est aux alentours de 23 h 20, lundi, quand une femme découvre son compagnon mort, les mains ligotées dans le dos, dans son appartement de la rue Geroldseck, dans les quartiers ouest de Strasbourg. Affolée, elle avertit son voisin de palier qui, lui-même prévient les secours.

Un homme d'origine arménienne

A leur arrivée, ces derniers remarquent que le corps présente des traces de violence ainsi qu'une cordelette autour du cou. La victime serait "un homme d'origine arménienne, âgé de 65 ans", rapporte Les dernières nouvelles d'Alsace. Le quotidien ajoute qu'il "a été victime d'une agression à son domicile. Ses agresseurs ont tenu sa compagne à l'écart avant de s'en prendre très violemment à lui."

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire pour déterminer les circonstances exactes de l'agression ainsi que les raisons qui ont motivé ses auteurs. Une autopsie doit être pratiquée dans les prochains jours. Pour l'heure, aucun suspect n'a été interpellé ni placé en garde à vue.