Le "jeu" du "chaton zombie", vous connaissez ? Un groupe de jeunes Brestois s'y est initié en s'amusant à jeter un chaton contre un mur dans un quartier du chef-lieu du Finistère, rapporte le site du journal Ouest-France. Ce n'est qu'au moment où un passant s'est décidé à intervenir que le jeu de massacre a pris fin, les tortionnaires s'enfuyant sans demander leur reste.

Sept mois après Oscar

Le chaton, âgé de deux mois, est sorti plus ou moins indemne de cette cruelle séance. D'après l'association qui l'a recueilli, l'Arche de Noé, les dommages corporels sont limités. Mais les incertitudes sont plus lourdes en ce qui concerne son état psychologique et neurologique. 

Laëtitia Cann, vice-présidente de l'association, qui a décidé de porter plainte, a réagi sur le site de l'Arche de Noé: "Leur jeu n'était autre qu'un acte de violence pur et simple : jeter le chaton contre un mur pour en faire un 'chaton zombie'." 

Un "amusement" qui n'est pas sans rappeler l'émotion qu'avait suscitées les mésaventures d'Oscar, ce chat maltraité par un jeune Marseillais de 25 ans, depuis condamné à un an de prison.