Il s'était fait connaître début juillet grâce à une vidéo postée avec son frère, kalachnikov et Coran en main. Jean-Daniel, un jihadiste français de 22 ans, a été tué en Syrie où il combattait l'armée de Bachar al-Assad dans les rangs des islamistes, a-t-on appris ce mercredi. Une information confirmée par sa famille, mais les circonstances de sa mort ne sont pas encore connues.

Dans cette vidéo, le jeune homme originaire de Toulouse, et son frère Nicolas, 30 ans, encourageaient "leurs frères à venir les rejoindre dans la terre qu'Allah a bénie". Ce dernier se réjouissait d'avoir réussi à convertir son cadet : "Allah, il a guidé mon frère, un an après moi, il a accepté l'islam", expliquait Nicolas, présenté comme Abu Abd Al Rahman. Les deux hommes demandaient également à François Hollande de se convertir, de désavouer ses "alliés juifs et américains" et de retirer les troupes françaises du Mali.

En Syrie depuis mars dernier

Dans la foulée, le quotidien Libération avait retracé le parcours des deux demi-frères. Nicolas, titulaire d'un BEP, est tombé dans la petite délinquance avant d'annoncer en 2009 à ses parents sa conversion et de se lancer dans le prosélytisme. Son demi-frère, Jean-Daniel, l'avait rejoint en 2011 à Toulouse pour entamer un BTS de comptabilité après avoir vécu avec leur père en Guyane. C'est pendant ce séjour dans la ville rose qu'il s'est à son tour converti.

Les deux frères avaient gagné la Syrie en mars dernier, rejoignant les quelque 600 Européens, dont 200 Français, qui ont choisi depuis un an et demi d'aller y combattre selon les spécialistes.

La vidéo dans laquelle apparaissent les deux frères français convertis à l'islam :