Au terme de trois semaines d’audiences, la Cour d'assises de Paris a tranché. Chargée de juger le dossier de la tentative d'assassinat en 2007 de l'ex-avocat Karim Achoui, elle a prononcé vendredi l'acquittement des six accusés.

Le jury n'a donc pas suivi les demandes de l'avocat général, Bruno Sturlese, qui avait requis 20 ans de réclusion criminelle contre Ruddy Terranova, soupçonné d'être le tireur et 15 ans contre Mamadou Ba, présenté par l'accusation comme son pilote.

"C'est un naufrage judiciaire"

Cinq des six accusés seront donc remis en liberté, seul Mamadou Ba restant incarcéré dans une autre affaire, ne sortira pas de prison. "C'est un naufrage judiciaire, le jury a désavoué les policiers, les juges, tout le travail réalisé n'a abouti à rien, c'est le Concordia", a réagi Karim Achoui juste après le prononcé du verdict.

Le 22 juin 2007 peu avant 22 heures, Karim Achoui, avocat pénaliste médiatique, aujourd'hui radié du barreau, avait été grièvement blessé devant son cabinet du boulevard Raspail (Paris 7e) par deux balles de gros calibre tirées par un homme casqué, qui s'était ensuite enfui sur la moto d'un complice. "L'avocat des voyous" a bien tenté de démontrer l’implication de la police dans l’attentat qui l’a visé. En vain.