Invité de l'émission "C Politique", sur France 5, dimanche 24 janvier, Bernard Cazeneuve a assuré que pour l'année 2015, en France, "onze attentats ont été déjoués". Le ministre de l'Intérieur a détaillé deux d'entre eux, affirmant avoir évité "une tuerie dans des rues" et une attaque "contre un concert, dans une salle de spectacle".

Des attentats échoués dont les méthodes ressemblent fortement à ceux qu'à connus Paris le 13 novembre dernier, et qui ont fait 130 victimes.

Prolongation de l'état d'urgence

Bernard Cazeneuve a ensuite été interrogé sur l'éventuelle prolongation de l'état d'urgence. Le ministre l'a estimée nécessaire en tant qu'"outil de lutte contre le terrorisme, parmi d'autres mis en œuvre".

À LIRE AUSSI >> Vidéo de Daech : Hollande assure que la France "ne cédera en rien"

"Quand je m'endors et que je rêve, je ne rêve pas de l'état d'urgence, mais d'un pays qui a retrouvé sa sérénité, et qui a gagné sa guerre contre le terrorisme. L'état d'urgence n'est pas une fin, mais un moyen", a conclu Bernard Cazeneuve.

À LIRE AUSSI
>> Sept sites français potentiellement sous la menace d'un attentat
>> L'état d'urgence, critiqué mais encore prolongé ? "Tout à fait probable"
>> La prolongation de l'état d'urgence présentée début février en conseil des ministres