Pour certains, le départ en vacances commence mal... Deux trains, un TGV et un Eurostar, se trouvaient en effet bloqués dans l'Oise, en raison d'une panne d'alimentation électrique, due, visiblement, aux violents orages qui ont frappé la région et qui auraient endommagé un transformateur.

Si les deux trains, embarquant à leur bord 1.000 passagers u total, ont pu repartir après près de trois heures à l'arrêt et dans des conditions délicates - sans climatisation, la température à bord était extrêmement étouffante - le trafic était très perturbé ce vendredi soir entre Lille et la gare du Nord, à Paris.  

Entre 1h30 et 3 heures de retard

"Les autres TGV sont détournés sur une ligne classique, ce qui occasionne des retards estimés entre 1H30 et 3 heures pour l'instant", a fait savoir la SNCF qui assure, toutefois, que tous les trains prévus devaient bien tous partir dans la soirée. "Les retards devraient se réduire au fur et à mesure de la soirée", a même précisé l'entreprise de transports.

Toutefois, par ricochet, ces retards ont affecté le trafic des Thalys entre Paris et Bruxelles, en Belgique, mais également vers l'Allemagne et les Pays-Bas. Là encore, des retards pouvant aller jusqu'à trois heures étaient à prévoir.