Travailler ou pas le dimanche, une question récurrente depuis plusieurs années. Notre sondage de jeudi réalisé par l’Ifop pour metronews montre que 71% des Français se disent prêts à travailler le dimanche, à condition que cette journée soit mieux rétribuée qu’un jour de semaine. Sur notre page Facebook, vous avez été nombreux à donner votre avis sur ce sujet. Dans l’ensemble les commentaires exprimés sont plutôt favorables.

Pour Florian R. "on devrait permettre à tous ceux qui veulent travailler le dimanche de le faire, si bien sûr cette journée de travail est mieux payée". Pour Nathalie M. l’argument de la religion, catholique en l’occurence, ne tient pas non plus. Pour elle, c’est "n'importe quoi je suis catholique et infirmière et j'en ai bossé des dimanches et des Noël".

La liberté individuelle contre l’histoire syndicaliste

Pour Katherine M. la liberté individuelle doit primer sur tout le reste : "si les gens sont volontaires, qu'on les laisse faire ce qu'ils veulent. Arrêtons de vouloir diriger la vie des gens et de tout règlementer et surtout comportons nous comme un pays moderne !" Avant de mettre un taquet aux syndicats : "qui ne représentent plus personne et surtout pas les intérêts des gens qu'ils sont censés défendre". Du côté de Bruno L., c’est un non-débat : "Pas mal de Français travaillent le dimanche : hôpitaux, maisons de retraite, etc. Faudrait arrêter de les oublier. De même que pour les restaurants, transports...".

Des arguments qui ne trouvent aucun écho du côté de Lionel M. : "nos ancêtres se sont battus pour les droits que nous avons. Plutôt que de se battre pour nos droits les gens se laissent avoir... ce n’est pas une solution. Les jours fériés et maintenant le dimanche ! Qu'on nous enlève nos congés payés aussi pendant que vous y êtes ! "